La Route du Cidre

La Route du Cidre


Les dix hectares des vergers de Kermao accueillent 5.500 pommiers à cidre, pour une récolte annuelle de 350 tonnes ! Globalement, le secteur reconnu AOC englobe 300 hectares répartis entre le Faou, Quimper et sa région Glazic, le Pays Bigouden, le Pays Fouesnantais et le Pays de Concarneau. La commune de Gouesnac’h peut s’enorgueillir de posséder une quarantaine d’hectares de pommiers à cidre. Ce qui en fait la plus importante région cidricole, de la Route du cidre AOC en Cornouaille.

Sur la Route du cidre, Jacqueline et Yves SALIOU exploitent les Vergers de Kermao, situés entre Moulin du Pont sur la RD QUIMPER-BÉNODET et le bourg de GOUESNAC’H. Ils font partie de ces producteurs, dont les produits sont reconnus comme étant d’Appellation d’Origine Contrôlée. Le couple assure (gratuitement) les visites guidées de ses installations et expliquent les différentes phases de fabrication des produits, selon la tradition. Sur place, vente en direct, tous les jours y compris le dimanche, jusqu’à 19 heures. Tél. : 02 98 54 60 64.


Le Cornouaille. Produit naturellement, le cidre AOC provient des pommes des Vergers de Kermao, cueillies à la main. Sur chaque bouteille, la collerette constitue une garantie sur la provenance.

Le pommeau de Bretagne. Servi au moment de l’apéritif, le pommeau résulte du mutage du moût de pommes par le lambig. Au Verger de Kermao, il vieillit au moins 3 ans en fût de chêne, avant d’être proposé à la vente.L’édition 2003, du salon de l’agriculture a attribué, la médaille Nationale d’argent, au pommeau de 3 ans et plus, produit par les Vergers de Kermao.

Le lambig. C’est le résultat de la distillation de cidres. Jeune, le lambig entre dans la composition de cocktails apéritifs. Vieux, le lambig devient un digestif. Lors de l’édition 2003, du salon de l’agriculture à Paris, le jury lui a décerné le premier prix. En l’occurrence, la médaille d’argent dans la catégorie de l’eau de vie de cidre de Bretagne, hors d’âge.


Les Vergers de Kermao : Site Internet